Equivalent de svn:externals avec Git – Comment intégrer un dépôt externe à son propre projet

N’utilisant Git que depuis quelques mois, je n’en connais pas encore tous les aspects, loin de là !
Aujourd’hui j’ai eu un besoin très simple, intégrer à mon dépôt Git un autre dépôt Git. En gros, l’équivalent d’un bon vieux svn:externals. Je n’ai pas trouvé immédiatement comment faire donc je partage ici la commande magique :

git submodule

L’utilisation est donc très simple. Au lieu de faire un git clone dans un sous-dossier de son projet, il suffit de faire à la racine du dépôt :

git submodule add repo_url ./your_folder/

Un nouveau dossier caché est créé. Il vous suffit donc de le versionner dans votre propre dépôt pour que la référence soit prise en compte.

Si vous clonez votre dépôt depuis un nouvel emplacement, il vous faut utiliser la commande git submodule init pour récupérer les dépôts externes référencés.
Et ensuite, un git submodule update pour mettre à jour régulièrement les sous-projets.

Aussi simple que ça !

Plus d’infos sur cette commande à l’adresse suivante : http://www.kernel.org/pub/software/scm/git/docs/git-submodule.html

Quand vos vitres deviendront écrans…

Etant très friand des vidéos tentant de nous montrer à quoi ressemblera notre futur, j’ai beaucoup apprécié celle-ci sur laquelle je suis tombé ce matin.
Un concept où presque chaque surface lisse et transparente qui nous entoure devient un bel écran tactile interactif.

Je vous laisse admirer la vidéo pour vous faire une idée…

Déplacer la base de données de Picasa sur une autre partition / disque

Je sors un peu du cadre habituel de mon blog mais en tant que personne ressource pour tout ce qui a trait à l’informatique au sein de mon cercle de proches, je suis régulièrement amené à trouver des solutions pour des problèmes plus ou moins facilement solvables.

Le dernier en date concernait Picasa et sa fâcheuse tendance à occuper une très grande quantité d’espace disque au fur et à mesure que le nombre de photos référencées augmente. Sur les configurations modernes, l’espace disponible ne devrait plus être un problème puisque les disques durs offrent jusqu’à deux TO pour une poignée d’euros. Malheureusement, ce serait oublier les vieilles configurations ou tout simplement les postes sur lequel un disque SSD est installé pour gérer la partition principale Windows. Picasa ne permettant pas aujourd’hui de déplacer la base de données via les options, il a fallut ruser…

Le dossier en question se situe à l’adresse suivante : C:\Users\username\AppData\Local\Google\Picasa2

  1. Commencez par en faire un copie de sauvegarde à un autre emplacement. Vérifiez au préalable que Picasa est bien fermé pour éviter tout problème de copie / déplacement.
  2. Déplacez ensuite le dossier vers une autre partition de votre choix. Exemple : D:\Picasa2.
  3. Lancez l’invite de commande Windows sous Vista ou Seven. Cette astuce ne fonctionne pas en natif sous une version de Windows plus ancienne puisque nous allons créer un lien symbolique.
  4. Exécutez la commande suivante : mklink /j C:\Users\username\AppData\Local\Google\Picasa2 D:\Picasa2
  5. Redémarrez Picasa2 pour vérifier que tout fonctionne comme prévu.

Nous avons utilisé un lien symbolique qui fait une jonction entre le répertoire virtuel à l’adresse C:\Users\username\AppData\Local\Google\Picasa2 et celui qui contient réellement les données situé à l’adresse D:\Picasa2.

Et voilà. En espérant que cela puisse servir à certain. Les liens symboliques qui existent depuis toujours sur Linux et Mac OS est une fonctionnalité particulièrement intéressante dans ce genre de situation. N’hésitez pas à les utiliser dans d’autres cas…

Départ pour l’Australie

Je suis aujourd’hui diplômé de l’INSA de Lyon. Un seul regret, ne pas être partis vivre une expérience à l’étranger dans le cadre de ma formation.

C’est pour cela que j’ai décidé de quitter la France aujourd’hui pour une durée de trois mois avec pour destination, l’Australie. Je ne sais pas exactement ce qui m’attend sur place (aventure oblige !) mais je compte profiter de ce séjour pour parfaire mon Anglais et pour découvrir un maximum de nouveaux horizons.

Ce blog sera donc vraisemblablement très peu actif jusqu’en Novembre. N’hésitez cependant pas à me contacter via le formulaire dédié, je tâcherai de vous répondre le plus rapidement possible de là bas.

A très bientôt…